• bsoccol

Parce que nous sommes des sportifs de haut niveau, mais aussi des citoyens


Interview de Nicolas Mahut, membre de l’équipe de France de Coupe Davis, vainqueur en double de la campagne victorieuse de 2017 et finaliste en 2018.


Vous êtes très actif pendant cette période de confinement. De joueur professionnel de tennis, vous êtes passé à organisateur de tournoi ?


En effet, j’ai décidé d’organiser le premier tournoi Fifa 2020 : le @restezchezvous trophy . Une manière ludique et sociale de s’occuper et pour tous les compétiteurs un moyen de continuer une autre forme de compétition. Parce que nous sommes des sportifs de haut niveau, mais aussi des citoyens, j’ai associé une cagnotte gamersducoeur_fr, pour recevoir les droits d’inscription qui seront versés aux hôpitaux de Paris.

Comme d’autres joueurs du circuit international, il vous est difficile de vous entraîner. Quel est votre état d’esprit après 32 jours de confinement ?


J’essaie de garder un rythme de vie, de continuer au moins de m’entraîner avec des séances à réaliser que m’a donné mon préparateur physique. J’attends avec impatience la réouverture du centre national d’entraînement, car je dois continuer à pratiquer si je veux rester à niveau.

J’imagine que comme une majorité de français, il y a des hauts et des bas pendant cette période de confinement ?


Le confinement n’est pas un état naturel, a fortiori pour un sportif. Mais nous devons garder espoir, rester positif et focalisé vers un but : le retour à la vie normale et à la compétition.

0 vue0 commentaire