• bsoccol

Préparer du mieux possible la reprise des activités


Questions à Monsieur Marc SANCHEZ, Président de l’ANDES (Association nationale des élus en charge du Sport)

Vous êtes Président de l’Association nationale des élus en charge du sport (ANDES). Vous représentez les intérêts des collectivités locales auprès de l’Etat et du Mouvement sportif. Comment gérez-vous, dans cette période de pandémie, les liens entre les collectivités locales, les fédérations et les ligues professionnelles sportives ?


Localement, comme tous mes collègues sur le terrain, nous mettons d’abord la priorité sur la santé et l’information de nos concitoyens, nous faisons en sorte de respecter le confinement et les recommandations sanitaires du gouvernement. Nous veillons également à entretenir a minima nos installations sportives, afin de préparer du mieux possible la reprise des activités.


L’ANDES est en contact quotidien avec les collectivités locales pour recenser leurs problématiques, et les relayer auprès de l’Etat et du Mouvement sportif. Nous avons mis en place une veille permanente de l’actualité dédiée au coronavirus sur notre site www.andes.fr, avec des visioconférences hebdomadaires pour faire le point avec nos adhérents. A la suite de la décision du déconfinement progressif le 11 mai, nous participons aux groupes de réflexions sur la méthode et les conditions sanitaires dans le milieu sportif.

Les collectivités locales ont-elles été associées aux différentes décisions gouvernementales qui ont entraîné l’annulation ou le report des compétitions sportives ? De quelle manière ?


Culturellement, les fédérations n’ont pas forcément le réflexe de solliciter les collectivités sur différents sujets les concernant, mais cela progresse. Concernant les reports de matches, nous avons eu une démarche pro-active auprès des fédérations avec une lettre ouverte. Nous avons eu par la suite des échanges pertinents en amont avec les Fédérations de Basket-ball et de Football. Nous leur avons fait part de nos contraintes, comme nous avons pris note des contraintes fédérales. Le leitmotiv était d’avoir une cohérence et une harmonisation des décisions fédérales. Pour le sport amateur, cela a abouti à un arrêt définitif des compétitions, pour se projeter sur la prochaine saison. Cette décision est cohérente et va dans le sens des élus locaux.

Le report du calendrier sportif a de fortes conséquences sur la gestion locale des équipements sportifs, et plus généralement sur l’économie locale. Des compensations financières ou la création d’un fonds d’aide est-il envisagé ?


Nous avons interpellé Madame la Ministre des sports, Messieurs les Ministres de l’Education nationale et de l’Intérieur, afin d’obtenir des réponses sur la réouverture des équipements post-confinement du 11 mai, mais également lors de la saison estivale, qui est un enjeu majeur avec les complexes aquatiques et de loisirs notamment. Un groupe de travail interministériel auquel nous participerons est prévu les jours prochains. Concernant les compensations financières et le fonds de solidarité pour les associations, c’est un sujet que nous avons évoqué dans le courrier, mais qui viendra dans les prochaines semaines après avoir réglé l’urgence relative à l’accès aux équipements sportifs post-confinement.

A l’occasion de ce numéro consacré au tennis, comment percevez-vous l’évolution de ce sport dans les collectivités locales ?


Le tennis fait face comme d’autres disciplines à l’évolution des attentes, de la pratique compétitive initiale vers la pratique ludique et le loisir. La Fédération Française de Tennis a adapté son accompagnement et son offre en conséquence, notamment le tennis santé, et une pédagogie ludique pour les écoles de tennis. Elle a également inclus le Padel dans son offre de pratique. Le succès sportif et économique de Roland-Garros, permet à la FFT, d’accompagner les structures territoriales dans le développement du tennis L’ANDES a un partenariat historique et remarquable avec la FFT depuis 2004, avec des conseils pertinents de leurs services aux collectivités en matière d’entretien et de créations d’équipements. Un modèle de convention d’utilisation des équipements tennistiques a été récemment co-créé, et téléchargé des centaines de fois par les adhérents.

0 vue0 commentaire