• bsoccol

Industrie 4.0 : Révolution et Renaissance



Tribune d’Olivier Mousson, Président de la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale et Secrétaire général du Mouvement Européen France

La crise des Gilets jaunes, tout comme la pandémie du Coronavirus, ont mis en évidence les faiblesses de l’industrie française, avec, comme conséquences des fractures sociales et territoriales et une dépendance économique et technologique de la France vis-à-vis de l’étranger. Pourtant, en 2017 et 2018, les sites industriels qui ont ouvert en France, étaient plus nombreux que ceux qui fermaient. Comment expliquer ce paradoxe ? Nous constatons un nouveau paradigme industriel :

  • les innovations technologiques de l’usine du futur ont à la fois supprimé beaucoup d’emplois peu qualifiés et créé de nouveaux emplois qui correspondent mieux aux qualifications de notre pays, qui dispose d’ingénieurs et de chercheurs bien formés, ce qui est un facteur d’attractivité de notre territoire ;

  • l’innovation est un processus complexe, qui est aujourd’hui fondé sur le couple produit/service. Il est nécessaire de disposer d’une base industrielle pour innover et créer de la valeur ajoutée ;

  • l’innovation industrielle est la principale manière de résoudre nos problèmes environnementaux (voiture électrique, bus à hydrogène, nouveaux matériaux pour réduire la consommation énergétique des bâtiments …), d’autant plus que relocaliser des usines en France permet de réduire l’empreinte carbone de notre consommation par la réduction des transports.

Cette prise de conscience que l’industrie doit être au centre du développement économique, environnemental et social de nos territoires

Fondée en 1801, la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale (SEIN), première association reconnue d’utilité publique en 1824, continue d’accompagner les grandes mutations économiques, environnementales et sociales, en créant une intelligence collective, pour croiser les regards et hybrider les débats. Notre action aujourd’hui vise à faire passer quelques messages aux Pouvoirs publics, et à accompagner les étudiants, chercheurs et entrepreneurs dans leurs entreprises dans un lieu dédié, l’Hôtel de l’Industrie, et sur les réseaux sociaux : L’Europe doit retrouver une souveraineté industrielle Nous assistons depuis quelques années à un repli des économies américaine et chinoise sur leur bassin industriel. L’Europe doit d’urgence s’organiser pour relocaliser une partie de sa production sur ses territoires, afin de renforcer son autonomie, notamment dans les secteurs les plus stratégiques (médicaments et équipements médicaux, l’ensemble de la chaîne agro-alimentaire, l’énergie, les télécommunications, les systèmes informatiques et les semi-conducteurs) et éviter une concurrence contre-productive entre pays de l’UE. Face à la crise actuelle, l’UE a su être présente sur le registre économique et financier, afin de mobiliser dans l’urgence plus de 1000 milliards d’euros ! Avec le Mouvement européen, la Société d’Encouragement se mobilise pour une approche commune plus solidaire en matière industrielle, environnementale et numérique avec notamment la mise en œuvre du « Pacte Vert Européen » cf. https://mouvement-europeen.eu/une-union-plus-forte-sortira-leurope-de-la-crise/. L’Etat doit continuer d’améliorer la compétitivité du site France, notamment dans ses territoires

L’Etat français a certes créé le crédit impôt-recherche et procédé à des baisses de charges en faveur des entreprises industrielles. Mais la compétitivité-coût de l’industrie française reste encore insuffisante et il faudra continuer de baisser les taxes de production, qui sont encore trop élevées en France. Mais c’est également dans des bassins d’emplois semi-ruraux que va se jouer la renaissance industrielle de la France, grâce à l’action de sociétés familiales ancrées dans leur territoire, qui devraient être davantage écoutées (cf. notre dernier webinaire du 6 mai 2020, organisé en partenariat avec l’association ACADI, avec Anaïs Voy-Gillis, chercheur, Olivier Lluansi, qui a été délégué aux « Territoires d’industrie » auprès du ministre de l’Economie et Sylvie Bernard-Grandjean, dirigeante d’une ETI à réécouter sur industrienationale.fr). Une nouvelle génération d’entrepreneurs doit s’investir dans l’industrie

A cette fin, la Société d’Encouragement a développé un réseau numérique Franco-fil.org pour permettre à des porteurs de projets entrepreneuriaux d’échanger avec d’autres porteurs de projets ou des partenaires, afin qu’ils co-construisent leurs démarches et les transforment en succès. Parallèlement un concours a été lancé en direction des jeunes entrepreneurs dans le développement durable et solidaire (concours2020.franco-fil.org).

Venez nous rejoindre à la Société d’encouragement pour participer à la renaissance industrielle de la France ! Site : industrienationale.fr Pour twitter : @industriefrance https://twitter.com/IndustrieFrance Pour instagram : @industriefrance https://www.instagram.com/industriefrance/?hl=fr Pour Linkedin : Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale Pour Facebook : https://www.facebook.com/SocEncouragement/?ref=bookmarks

1 vue0 commentaire